Chaque député dispose d'une réserve de 130.000 euros par an qu'il peut répartir entre des associations ou collectivités locales de sa circonscription. Un système qui manque parfois de transparence, et qui peut favoriser le clientélisme. Depuis 3 ans, cette répartition peut être consultée par tous sur le site de l'Assemblée nationale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés