Le ministère des Finances réfléchit à rétablir le paiement des indics en échange d'informations sur les très gros fraudeurs du fisc, particuliers ou entreprises. Bercy estime le montant de la fraude fiscale de 60 à 80 milliards d'euros par an mais n'a recouvré que 2,6 milliards d'euros en 2015.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés