Kinshasa peut reprendre son souffle : la République démocratique du Congo vient de mettre un terme à sa neuvième épidémie d'Ebola. Un épisode rapidement contrôlé, grâce à l'utilisation d'un vaccin, mais qui a réussi à tuer 33 personnes depuis le mois de mai.

Les autorités locales, épaulées par les équipes de l'OMS, se félicitent du succès de cette campagne sanitaire : mais elles estiment qu'elle doit servir d'exemple dans la lutte contre d'autres épidémies.

" Ensemble, nous devons nous appuyer sur le succès de cette réponse à Ebola pour améliorer les services de santé pour tous les Congolais. Ils méritent d'être protégés contre toutes les épidémies, pas seulement celles qui font la une des journaux ", a commenté le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Depuis 2007, la RDC a été confrontée à 5 vagues différentes d'épidémie d'Ebola, mais d'autres maladies tuent chaque année plusieurs milliers de personnes : le paludisme, le choléra, la polio ou encore la fièvre hémorragique. Cette victoire contre Ebola relance les espoirs d'une meilleure efficacité d'intervention, des services sanitaires dans le pays.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés