Pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 2017 les tentatives d'accord entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon s'étaient soldées par un échec, et pourtant la tête d'affiche de la France insoumise vient de faire une nouvelle proposition à Benoît Hamon. "Je fais une offre à Benoît Hamon et son parti : renoncez aux agressions inutiles et parlons tranquillement. Faisons un pacte de non-agression et respect mutuel. Ayons un dialogue ambitieux pour établir bilan et perspectives. Le groupe FI à l'Assemblée est prêt à accueillir le député Régis Juanico", a posté Jean-Luc Mélenchon sur son compte Twitter ce samedi 30 juin. Une proposition qui intervient alors que la semaine dernière le député de la Loire avait décidé de quitter le PS pour rejoindre Génération-s, le mouvement de Benoît Hamon. "Une page se tourne. Je fais le choix de mes convictions, que je veux défendre intégralement, et de ma fidélité à Benoît Hamon, avec qui je milite depuis vingt-huit ans. J'éprouve une forme de lassitude vis-à-vis de l'appareil du PS, immuable dans son fonctionnement", avait annoncé Régis Juanico dans le JDD. Si Benoît Hamon acceptait la proposition de Jean-Luc Mélenchon, cela permettrait au député de s'exprimer à l'Assemblée au sein du groupe France insoumise et ainsi de pouvoir donner davantage de visibilité à ses idées.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés