"Pour l'heure, les débris sont toujours en mer à bord d'un navire militaire égyptien et seront très rapidement analysés sur le port d'Alexandrie", a expliqué Benoît Christal, envoyé spécial au Caire. "La priorité maintenant consiste à retrouver les boîtes noires afin de comprendre ce qui s'est réellement passé lors des deux dernières minutes du vol Egyptair", a-t-il ajouté.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés