La retraite de Francine Néago, 85 ans, avait été coupée car elle ne résidait pas six mois en France. Sans ressource, la primatologue devait quitter sa jungle indonésienne. Mais celle qui a consacré sa vie aux grands singes, a bénéficié d'un élan de solidarité. Aujourd'hui, elle veut créer un hôpital pour animaux.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés