La police turque n'avait pas réprimé cette manifestation depuis plusieurs années : ce samedi à Istanbul, une cinquantaine de personnes ont été interpellées avant d'être relâchées.

Depuis 1995, les " Mères du samedi " se rassemblent chaque semaine dans le centre de la plus grande ville du pays, en mémoire à leurs proches disparus dans les années 80 et 90.

Des disparitions qui sont survenues, alors que les autonomistes kurdes du PKK vivaient leur apogée.

Selon les autorités, cette manifestation, non autorisée, aurait été promue par l'organisation kurde.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés