L'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris avance en Belgique. Les enquêteurs sont quasiment sûrs que 'Bouzid' et 'Kayal' ont joué un rôle central, en contrôlant, depuis Bruxelles, les assaillants.

Bouzid et Kayal, des noms d'emprunt pour ces deux hommes qui sont en cavale, et qui ont échangé toute la soirée du 13 des textos avec les tueurs. Un avis de recherche est lancé contre eux depuis le 4 décembre dernier.

Leur identité réelle, et leur nationalité, la police les ignore. Ce dont elle est sûre, c'est qu'ils ont coordonné les attaques au stade de France, sur les terrasses et au Bataclan : elles ont fait 130 morts et 350 blessés.

La police retrace en revanche leur parcours : ils ont été contrôlés le 9 septembre à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam. Ils ont aussi transféré le 17 novembre, 750 euros à la cousine d''Abdelhamid Abaaoud':http://www.ouest-france.fr/attentats-paris/attentats-paris-la-trajectoire-dabdelhamid-abaaoud-avant-sa-mort-3866902, tous les deux tués lors de l'assaut de Saint-Denis.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés