La polémique a enflé sur les permissions de sortie accordées aux détenus alors que l'un d'entre eux en a profité pour s'enfuir et a grièvement blessé un policier lors d'un braquage la semaine dernière. Pour Pierre Bernardin, ancien détenu, il n'est pas question de remettre en cause ces permissions. "La permission est là pour la réinsertion. Cela veut dire qu'on a un projet de sortie. Ce n'est pas le projet d'aller retrouver ses potes", explique l'ancien prisonnier.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés