0 vues

Ce mardi 4 novembre, lors des Questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, Cécile Duflot a souhaité consacrer une minute de silence à Rémi Fraisse, décédé dans les manifestations contre la construction du barrage de Sivens. La demande n'est pas très bien passée, puisque Claude Bartolone a rappelé que les minutes de silence à l'Assemblée nationale étaient réservées aux militaires et otages français. L'ancienne ministre a donc dû poursuivre sa question. 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.