Silencieuse depuis la démission du chef de l'état-major des armées, Pierre de Villiers, Florence Parly a réagi depuis l'Assemblée nationale, ce mercredi après-midi. La ministre des Armées a répondu à une question du député Les Républicains, Jean-Louis Masson, lui demandant "quand [elle allait] respecter les forces armées". "Le chef d'état-major des armées a remis sa démission au président de la République. C'est son choix et je le respecte. Je souhaite rendre hommage à l'action du général de Villiers qui a conduit les opérations de nos armées depuis 2014", a-t-elle indiqué sous les hués de plusieurs députés de l'opposition.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés