Le 13 septembre, les députés espagnols ont approuvé un décret polémique qui autorise l'exhumation des restes de Franco de son mausolée près de Madrid. Le dictateur est inhumé au "Valle de los Caidos", un monument commémorant la guerre civile qu'il avait fait construire. Un symbole qui divise la société espagnole, car pour les nostalgiques de la dictature, le monument doit être laissé en l'état. Pour les autres, il représente un outrage à la mémoire de leurs ancêtres. Reportage.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés