Trois ans après la mort d'un agent sur un chantier, la SNCF a comparu en correctionnel pour s'expliquer sur cet accident.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés