Vidéo associée: 

Publié le 26/10/2016

La "Jungle" de Calais ravagée par les flammes avant le départ des migrants

Corps: 

Une trentaine de départs de feu ont été observés dans la "jungle" de Calais dans la nuit de mardi à mercredi. Les origines de ces incendies restent imprécises mais pourraient s'expliquer par la présence de "pseudo associatifs voire certains migrants eux-mêmes qui ne souhaitent pas que leur campement puisse rester après leur départ", explique Philippe Mignonnet, le maire adjoint de Calais en charge de la sécurité. Ces actes pourraient également résulter d'une "tradition". "Quand ils s'en vont, ils font brûler leurs tentes et leurs cabanes (...) ils le font souvent", rapporte Fabienne Buccio, préfète de la ville.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet