L'ONG Human Rights Watch révèle que les autorités hongroises ont cessé depuis le début du mois d'août de distribuer de la nourriture à certains demandeurs d'asile dont les dossiers ont été rejetés et qui sont détenus dans des zones de transit à la frontière serbo-hongroise. Depuis plusieurs mois, le gouvernement hongrois de Viktor Orbán multiplie les mesures anti-migrants. En Russie, des internautes risquent la prison pour avoir posté des mèmes humoristiques sur les réseaux sociaux.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés