2 vues

Le parti d'extrême gauche Syriza est sur le point de remporter les élections grecques de dimanche 25 janvier. Derrière Alexis Tsipras, le mouvement souhaite la fin des mesures d'austérité, le rejet de l'euro et une sortie de crise rapide. Les propositions du parti opèrent comme un rouleau compresseur sur son adversaire, le parti Nouvelle Démocratie, plus modéré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés