Certains ont moins de 18 ans mais ils disposent déjà des qualités nécessaires pour sauver leur pays d'une attaque de grande envergure. Petits génies de l'informatique, ces candidats participent à une séance de recrutement organisée par les services de renseignements britanniques à la suite des attentats du 13 novembre. Objectif ? Embaucher 2.000 agents supplémentaires pour contrer les hackers de Daech.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés