Koko, la seule gorille au monde capable de parler le langage des signes, s'est éteinte durant son sommeil, mercredi en Californie.Elle avait 46 ans.

La primate avait réussi à apprendre plus de 1000 mots tout au long de son existence et était devenue mondialement célèbre, vue par beaucoup comme un modèle d'empathie avec les humains.

Dès 1972, une jeune psychologue pour animaux, Francine Patterson, se met à apprendre à Koko le langage des signes, avant de poursuivre son apprentissage à l'université de Stanford, où fut établie la fondation, dédiée à l'étude des gorilles en captivité.

Koko, et sa bienfaitrice deviendront amies, et le gorille fera l'objet de nombreux reportages qui ont fait sa notoriété. En 1978, Koko fera même la Une de national Geographic.

Avec Agences

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés