Ce samedi, la 23e édition de la Marche des Fiertés s'est finalement déroulée dans le calme, la police ayant réussi à tenir à distance les militants d'extrême-droite venus en découdre avec les sympathisants de la cause LGBT dans la capitale hongroise.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés