"Imaginez que c'est vraiment une tête que vous coupez". Voici la phrase que vous risquez d'entendre si vous pénétrez dans une école de sabre laser. Cocktail de différents arts martiaux, cette pratique de combat doit être défendue dans les institutions pour Cédric Giroux, professeur. En effet, ce professionnel souhaiterait en faire un sport reconnu.

Publicité

Contenus sponsorisés