Le gouvernement socialiste espagnol a signé en Conseil des ministres le décret d'exhumation du dictateur Franco de son mausolée.

La procédure devra être votée par la chambre des députés où les socialistes sont minoritaires, mais pourront compter sur l'appui de la gauche radicale de Podemos et celles des indépendantistes catalans et des nationalistes basques.

Franco avait lui-même ordonné la construction du complexe inauguré en 1959 et baptisé "el Valle de los Caios", "la Vallée de ceux qui sont tombés".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés