Vidéo associée: 

Publié le 16/01/2018

La démission du Premier ministre roumain suscite des réactions

Corps: 

La démission du Premier ministre social-démocrate roumain suscite de nombreuses réactions. Il faut dire qu'en à peine sept mois, c'est la deuxieme fois qu'un chef de gouvernement se fait evincer par son propre parti.

Pour Marian-Jean Marinescu, eurodéputé roumain conservateur, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase: 'Les elections anticipées sont la meilleure solution. C'est clair que ce parti, qui a presque la majorité, ne se soucie absolument pas de son pays. Il se soucie uniquement des désaccords et des conflits entre ses propres membres'.

Il faut dire qu'à Bruxelles, la Roumanie est scrutée à la loupe pour ses problèmes de corruption. Pas plus tard qu'en décembre dernier, le gouvernement a fait passer une réforme tres controversée à ce sujet.

Ska Keller, German Green MEP
'En Roumanie, il y a un grave probleme de corruption' dénonce Ska Keller, eurodéputée allemande des Verts. 'Leur loi anti corruption permet une certaine corruption et ca ne devrait pas arriver. En tant que Verts, nous proposons un débat sur la Roumanie, en invitant le gouvernement. Nous ne pouvons pas fermer les yeux face à ce qui se passe dans nos Etat membres.'

Ce mardi, un successeur a été trouvé: il s'agit d'une eurodéputée, Viorica Dancila. Elle doit encore obtenir l'aval du chef d'Etat. Mais cette désignation est vue comme un signal en direction de Bruxelles.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité