Malgré les tensions et conflits dans le monde, notamment au Proche-Orient, les automobilistes ne constatent pas encore de répercussion sur le prix à la pompe, qui est même en baisse.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés