Le CETRA d'Indre-et-Loire dénonce la mise en danger du service public à cause d'un nouveau dispositif mis en place par le ministère de la santé.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés