La corruption n'est-elle pas avant tout une menace pour la sécurité mondiale ? Ne permet-t-elle pas l'émergence de groupes jihadistes en Afghanistan ou encore au Nigeria ? Telles sont les questions que pose Sarah Chayes, associée à la fondation Carnegie pour la paix internationale, cercle de réflexion américain. Elle a été journaliste mais également conseillère diplomatique.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés