Son dictateur Kim Jong-Un a appelé hier lâarmée à être prête pour le combat, âune guerre pouvant éclater âsans préavis selon lui. Une déclaration qui intervient après une purge au sommet du pouvoir qui suscite les craintes des Etats-Unis et de la Corée du Sud. Séoul dit se préparer à sauvegarder sa sécurité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés