Deux foyers qui ravagent le nord de la Californie ont formé ensemble lundi le plus grand incendie de l'histoire de cet Etat de l'ouest des Etats-Unis, ont annoncé les autorités.

Appelés conjointement "incendie du Mendocino Complex" , les deux brasiers ont consumé jusqu'à présent 114 850 hectares de terrain - une superficie proche de la taille de l'immense ville de Los Angeles - et ne sont maîtrisés qu'à 30% environ, a annoncé CalFire, le service californien de lutte contre les incendies. Deux personnes ont péri dans ce sinistre.

L'incendie du Mendocino Complex a surpassé en superficie détruite l'incendie Thomas, qui avait détruit 114 078 hectares en décembre 2017.

L'incendie Carr, qui sévit également dans le nord de la Californie, a tué sept personnes et détruit plus de 1 600 bâtiments, dont un millier de logements. Il n'était lundi, selon le dernier bilan de CalFire, contenu qu'à 45%.

L'autre grand incendie de la région, Ferguson, qui a provoqué la fermeture partielle du parc national de Yosemite, en pleine saison touristique, était contenu à 38%.

Plus de 14 000 pompiers combattent les divers incendies en cours dans l'Etat de Californie.

Avec agence

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés