Vidéo associée: 

Publié le 01/01/2018

La Bulgarie prend la présidence de l'UE

Corps: 

La Bulgarie prend la présidence tournante de l'Union européenne ce 1er janvier. Parmi ses priorités figure la perspective européenne des Balkans occidentaux. Pour les experts, ce rôle de leader régional sera le bienvenu pour Sofia, qui cherche à refaire son image au sein de l'Union.

"La période de pré-adhésion est très importante pour ces pays, analyse Daniel Smilov, professeur au Centre de stratégies libérales. En fait, la Bulgarie a connu son développement le plus rapide et ses réformes les plus importantes pendant cette période. Donc, si on fournit aux Balkans occidentaux une perspective claire, on peut s'attendre à un bon développement. D'un autre côté, le gouvernement pourra ainsi dévier l'attention de sujets qui ne lui sont pas très agréables, comme la lutte contre la corruption."

Accord de bon voisinage entre la Bulgarie et la Macédoine

"C'est ce bâtiment, le palais de la culture à Sofia, qui va accueillir la présidence européenne. et en parallèle de l'aménagement des lieux, le gouvernement a entrepris un rapprochement avec son voisin, la Macédoine" rapporte Damian Vodénitcharov, journaliste à Euronews.

Après 18 ans de négociations, les deux pays ont signé en 2017 un accord de bon voisinage pour régler leurs différends historiques. L'Eglise orthodoxe macédonienne s'est également placée sous la tutelle de l'Eglise bulgare. Pourtant, les mouvements politiques de la Macédoine du Pirin, région du sud de la Bulgarie, demandent davantage.

Sommet UE-Balkans

"Le problème récurrent entre la Bulgarie et la Macédoine a toujours la même origine. C'est la non-reconnaissance de la minorité macédonienne en Bulgarie et la remise en question de la nation macédonienne, estime Stoïko Stoïkov, de l'OMO-lliden-Pirin, un parti bulgare pro-macédonien. Malheureusement, cet accord et la politique menée par Sofia ne marquent aucun progrès réel sur cette question."

Le gouvernement bulgare n'a annoncé que peu de mesures concrètes en ce qui concerne les Balkans occidentaux. Certains espèrent des progrès lors du sommet entre l'Union européenne et les Balkans occidentaux prévu au mois de mai.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité