La Belgique a annoncé mardi le rétablissement provisoire de contrôles à sa frontière avec la France dans la foulée du démantèlement de la "Jungle" de Calais. Les autorités craignent que des milliers de migrants quittent le camp pour se rendre dans le territoire belge. La décision a été parfaitement comprise par la population. Entre 250 et 290 policiers sont mobilisés sur les lieux.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés