C'est une épidémie désormais hors de contrôle, de l'aveu même des responsables de l'Organisation mondiale de la santé. Parti de Guinée en début d'année, le virus Ebola a tué près de 2300 personnes en Afrique de l'Ouest. Il contamine 600 nouveaux malades chaque semaine. Selon Médecins sans Frontières, le monde est en train de perdre la bataille pour contenir cette terrible maladie.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés