La Sérénissime n'est pas trop sereine en ces temps de Biennale d’art contemporain ! La 55ème édition vient d’ouvrir et c’est un peu le festival de Cannes mais pour les arts visuels. La cité des Doges bat au rythme des vernissages, des expositions, des fêtes… Des artistes viennent des quatre coins du globe pour représenter leur pays. Cette année c’est au Pavillon angolais, un nouvel invité, que le Lion d’or a été décerné.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés