Khaled al-Mechri, président du Haut Conseil d'État libyen, a participé à la conférence sur la crise libyenne qui s'est tenue le 29 mai à Paris. Une réunion qui a été qualifiée d'"historique" par Emmanuel Macron. Mais pour Khaled al-Mechri, cette réunion a été une "étape importante" dans le dialogue libyen, mais "pas une étape cruciale" car, selon lui, "certains sujets importants et cruciaux ont été reportés".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés