Depuis l'annonce de la réélection du président Uhuru Kenyatta, contestée par son opposant Raila Odinga, puis l'annulation du scrutin par la Cour suprême, le Kenya s'enfonce dans une crise violente. Depuis maintenant cinq semaines, des manifestations sont organisées dans les bastions de l'opposition pour demander un report du nouveau scrutin, prévu le 26 octobre. De nombreuses manifestations dégénèrent, faisant régulièrement des victimes. Reportage de nos correspondants.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés