Publicité

Contenus sponsorisés

L'ancien Premier ministre Alain Juppé, qui s'exprimait en marge d'une réunion des Amis de Nicolas Sarkozy à Arcachon, a estimé lundi que la France "ne pouvait pas aller seule en Syrie", et que le fait qu'elle n'ait "pas le feu vert des Nations unies" "justifiait un vote au Parlement" sur la question d'une intervention armée.

Publicité