Dimanche, Patrick Kanner, le ministre de la Ville a estimé qu'il y avait des "Molenbeek français", des quartiers en proie à la radicalisation religieuse où se développeraient des réseaux terroristes. Julien Dray refuse ces comparaisons, même s'il reconnait une ghettoïsation sociale.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés