Quatre mois après la tentative de coup d'Etat, la Turquie continue sa répression malgré les contestations de la communauté internationale. Onze parlementaires du parti d'opposition kurde ont notamment été placés en prison vendredi.

Publicité

Contenus sponsorisés