HORREUR - Malgré le démenti ce jeudi de la Russie, les puissances occidentales accusent la coalition russo-syrienne d'être à l'origine du bombardement d'une école dans la province d'Idleb, en Syrie. La zone a été touchée à six reprises alors que les enfants sortaient de classe, 22 sont morts ainsi que 6 enseignants. L'Unicef dénonce un crime de guerre.

Publicité

Contenus sponsorisés