C'est le GIGN, groupement d'intervention de la gendarmerie nationale, qui a lancé l'assaut contre les frères Kouachi peu avant 17 heures. Les deux frères s'étaient retranchés le matin dans une imprimerie de ce village de Dammartin-en-Goële après une course poursuite de deux jours.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés