Josef Borrell, nouveau ministre des Affaires étrangères espagnol, revient sur l'accueil de l'Aquarius par son pays. Avec ce coup d'éclat, l'Espagne veut obliger les autres pays européens à bouger. Josef Borrell se prononce pour un changement du règlement de Dublin, qui oblige les migrants à demander l'asile dans leur pays d'arrivée et qui n'est pas, selon lui, adapté aux flux massifs et localisés sur un petit espace.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés