Joël Robuchon, chef français aux 24 étoiles et ambassadeur de la gastronomie aux quatre coins du monde, a été emporté par un cancer à l'âge de 73 ans. Le décès, rapidement annoncé dans la presse, a été confirmé par le porte-parole du gouvernement

Né en 1945 d'une famille modeste de Poitiers, Joël Robuchon se fait connaître à la tête du Concorde Lafayette dans les années 1970.

Après avoir obtenu ses deux premières étoiles Michelin en tant que chef de l'Hôtel Nikko, il gagner a troisième au Jamin, son propre restaurant, en 1984. Sa purée de pomme de terre est connue de tous les amateurs de bonnes tables.

Maître cuisinier dont le savoir et la constance sont unanimement respectés par ses pairs, le chef qui comptait alors le plus d'étoiles au monde a été nommé " meilleur cuisinier du siècle " par Gault & Millau en 1990.

Alors qu'il est toujours au sommet, Joël Robuchon a pris sa retraîte gastronomique six ans plus tard après avoir pris le soin de rendre ses étoiles.

Lassé des multiples contraintes de la haute gastronomie, Joël Robuchon avait ouvert plusieurs " Ateliers Robuchon " : des tabourets hauts autour du comptoir, des plats plus simples mais dont la qualité est d'une régularité infallible.

Depuis une lourde opération d'une tumeur au pancréas l'an dernier, le chef avait vendu ses établissements à un fonds d'investissement. Le décès de Joël Robuchon succède d'environ six mois celui de Paul Bocuse, l'un de ses plus grands contemporains.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés