Il y a un an, l'Italie de Matéo Renzi réformait en profondeur le marché du travail en votant un "Job acts" qui allait permettre notamment de rendre plus flexibles les contrats de travail. Selon le gouvernement italien, plus de 750.000 emplois ont été créés, grâce à "contrat à protection croissante" qui allège également les charges patronales.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés