À l'approche de Pessah, la Pâque juive, des dizaines de milliers de mots glissés entre les pierres du Mur des Lamentations ont été retirés afin de libérer de la place pour de nouveaux messages. Déposés par les fidèles, ces billets contenant des prières ou des voeux considérés comme sacrés sont ensuite enterrés sur le Mont des Oliviers. L'opération est renouvelée juste avant Roch Hachana, la fête qui marque le Nouvel An juif.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés