Jean Mercier a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Saint-Étienne à un an de prison avec sursis pour avoir aidé sa femme à mourir le 10 novembre 2011. Cette peine est moins lourde que celle requise par le parquet il y a un mois. Mais l'octogénaire ne l'accepte toujours pas. Il a aussitôt indiqué faire appel de cette condamnation.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés