"La communauté internationale et la France en première ligne doivent tout faire pour arrêter ce massacre" a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault en visite en Turquie pour relancer les pourparlers de paix en Syrie. "L'objectif semble être de faire tomber Alep mais à quel prix ?", a-t-il ajouté.

Publicité

Contenus sponsorisés