Au micro des chaînes parlementaires, Jean-Marc Ayrault estime que ce congrès de Poitiers est un moment "d'apaisement". L'ancien Premier ministre s'est exprimé en faveur d'un rassemblement "avec les écologistes et les radicaux de gauche" comme au début du quinquennat. A propos de sa "vie d'après", l'ancien maire de Nantes dit travailler à la réforme fiscale à l'Assemblée nationale. "J'essaie d'être utile," a-t-il conclu.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés