Publicité

Contenus sponsorisés

À cause du vieillissement de sa population, le Japon fait face à une grave pénurie de main d'oeuvre. Mais plutôt que recourir à l'immigration de longue durée - une solution encore tabou -, l'archipel a trouvé une parade pour y remédier : il fait venir des "stagiaires étrangers". Mal rémunérés, sous-considérés, ces travailleurs étaient 210 000 l'année dernière et leur nombre ne cesse d'augmenter. Ophélie Giomataris et Anaelle Royer ont enquêté sur ce programme et ses abus.

Publicité