A l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, nous nous intéressons à la politique migratoire du Japon, l'un des pays les plus fermés au monde en la matière. En 2017, les autorités ont accordé le statut de réfugié à seulement 20 personnes, sur près de 19 000 demandes. Et le gouvernement compte encore durcir cette législation avant les JO de 2020 à Tokyo. Reportage de nos correspondants.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés