Un petit drone a été découvert mercredi dernier sur le toit de la résidence officielle du Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo. Un militant anti-nucléaire, âgé de 40 ans et au chômage, s'est rendu à la police trois jours plus tard. Sur son site personnel, il a ironisé sur le fait que le dispositif est resté deux semaines sur le toit sans que personne ne s'en aperçoive.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés