Vidéo associée: 

Publié le 14/01/2016

"J'ai vu la haine dans ses yeux", raconte l'enseignant victime d'une attaque antisémite à Marseille

Corps: 

"J'essaie doucement de me relever", a confié jeudi Benjamin Amsellem à BFMTV. Victime lundi d'une attaque à la machette par un adolescent pro-jihadiste à Marseille, il explique que c'est une "épreuve très lourde, très difficile à surmonter". Au sujet de son aillant il ne comprend pas "qu'à un âge pareil on puisse avoir envie des envies de meurtre".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet