Prison à perpétuité. C’est la sentence prononcée par la justice italienne à l’encontre de l’homme de 68 ans qui avait fabriqué et posé une bombe devant un lycée de Brindisi au -sud-est de l’Italie en 2012.

Une lycéenne de 16 ans avait été tuée et une dizaine d’autres personnes blessées. L’engin artisanal avait explosé juste avant l’heure de l’entrée en classe.

Publicité

Contenus sponsorisés